Bab el qahira    Index du Forum

Bab el qahira
Danse Orientale
 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


Les événements en Egypte...au Caire
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 22, 23  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bab el qahira Index du Forum   >>> DISCUSSIONS , SUGGESTIONS   >>> Les évènements en Egypte
Sujet précédent ..::.. Sujet suivant  
Auteur Message
Yalabinette
Administrateur


Inscrit le: 23 Mai 2010
Messages: 1 119
Localisation: Le Caire
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 12:41 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

Oui mais une démocratie ne s'installe pas avec un coup de baguette magique. D'ailleurs, les égyptiens en veulent-ils vraiment ? Des chaînes TV ont été créées après la révolution (TV 25, Tahrir TV) mais cela nécessite beaucoup d'argent et ces personnes qui financent, qui sont-elles ? pourquoi le font-elles ? Je ne suis pas convaincue que ces millionnaires ont le cœur révolutionnaire. Et puis les égyptiens n'aiment pas trop changer leurs habitudes, ils ne sont pas très curieux.
Il y a aussi des journaux indépendants comme le "misr el youm" qui est pas mal lu et qui dénonce pas mal de choses. Il ne faut pas oublier que 40% de la population est analphabète ce qui représente environ 30 millions de personnes.
Il ne faut pas oublier non plu qu'ils ont 30 ou 50 ans voire plus de dictature derrière eux, ça laisse des traces.
Merci pour les news occidentales mais je te rassure aussi, j'écoute France Inter tous les matins et je lis les news sur le Net.


 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Jan - 12:41 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
IloveCairo



Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 403
Localisation: Le Monde
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 18:04 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

Bien vu l'illustration ! Okay

Revenir en haut
Chimo42



Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 88
Localisation: St Etienne
département: 42

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 20:59 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

Oh! La la je reconnais le serveur

Revenir en haut
Yalabinette
Administrateur


Inscrit le: 23 Mai 2010
Messages: 1 119
Localisation: Le Caire
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 19:10 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

http://snony.wordpress.com/

Par SNONY

La fête ou la révolution ?
26 janvier 2012





Hier matin sur la place, il y avait ceux qui tenaient à ce que cette journée soit une fête… mais seulement une fête.
A grand renfort de sonos, installées et surveillées par un service d’ordre musclé depuis la veille, à grand renfort de militants qui ont pris possession des lieux très tôt le matin (au moins 9h). Peu de femmes, peu de jeunes et encore moins de révolutionnaires, pas de discussions politiques : des prêches, et des discours lénifiants sur la situation actuelle, une scène sur laquelle trône un grand calicot évoquant l’anniversaire de la révolution et ses réalisations…
Ce sont bien sûr les Frères qui tiennent ainsi la place.
A la sortie de la première session parlementaire lundi soir, leurs députés ont été conspués par les jeunes qui les accusent d’avoir “volé la révolution”. En les voyant s’étaler en vainqueur à cet endroit où ils n’étaient pas le 25 janvier dernier, les accusations des jeunes me reviennent en mémoire. Cela ressemble effectivement à un vrai rapt. Et ce ne sont
pas les salafistes qui campent en face de là qui donnent le change. Bref, la matinée sur cette place, quoique déjà peuplée et inondée d’un soleil printanier, est fort morose.
Tout a changé en début d’après-midi. Les organisations révolutionnaires et les libéraux ont soigneusement évité la confrontation avec les Frères et les marches organisées dans les quartiers d’Imbaba, de Guiza, de Mohendissin…, commencent à converger vers 15h. Les jeunes 
de Kazeboon (voir mon précédent post ou l’excellent reportage de S. Buchen, en allemand), du 6 avril, et des autres mouvements issus de la révolution ont réussi leur pari de mobiliser largement la population.
C’est un raz de marée et de nombreux cortèges n’ont pas réussi à rentrer sur la place. Celui parti de Shubra, quartier populaire du Nord du Caire est haut en couleur, plein de femmes et de jeunes, qui réclament avec énergie “pain, liberté, et justice sociale”, et la fin de la dictature militaire, le fameux irhal (dégage) étant recyclé au bénéfice du général Tantawi.
L’inventivité de ce cortège est à la hauteur du courant qui traverse cette révolution depuis la première heure (voir l’article de J Confavreux) : mené par un camion sur lequel est couché un obélisque portant le nom des
martyrs de la révolution, en vue, je pense, de le planter sur la place. Une heure plus tard, j’ai essayé de me frayer un passage vers Tahrir pour vérifier l’hypothèse : en vain. La foule est si dense qu’on ne peut plus traverser la place.
Du côté du musée la circulation est encore possible et l’on peut voir, contrairement au matin, une floraison de pancartes individuelles ou collectives, rappelant la légitimité
de la grève (quelque chose que les Frères ne risquent pas de soutenir), et des organisations syndicales indépendantes.
J’ai jeté un œil en approchant d’Abd el Moneim, la place où les combats de rue furent si violents les 2 et 3 février, lorsque les nervis du régime avaient attaqué les manifestants. Sur le pont du 6 octobre une foule de badauds regarde la place bondée à cette heure-là. Un jeune du service d’ordre m’assure que les intentions de ceux qui nous font face sont pacifiques. Mais les violences traversées en janvier et février ne sont pas oubliées.
Le souvenir des victimes est également très présent. Des femmes, des
familles entières, sont venues en portant une simple photo. Ces familles sont toutes très modestes car les jeunes qui ont péri sous les coups des nervis ou des policiers, puis des militaires, sont très majoritairement issus des quartiers pauvres. D’autres jeunes arborent des masques à l’effigie des martyrs pour les associer à cette journée.
Oui, une journée de fête, mais une journée de fête lucide qui appelle à poursuivre ce qui a été commencé en janvier dernier, jusqu’à la chute du pouvoir militaire, jusqu’à un commencement de justice sociale, jusqu’à une vraie liberté. Et là, tout le monde en convient, on a à peine commencé !
PS : le Scaf avait multiplié les annonces fracassantes la veille : fin de la loi d’urgence, remise du pouvoir législatif à l’assemblée du peuple… Je n’ai entendu de commentaires (positifs) que dans les discours des Frères, le matin. Pour les autres, cela ressemble à un non-événement : la remise du pouvoir législative est bien la moindre des choses, et reste à voir si le Scaf pourra se retenir de gouverner par décrets. D’autre part le fait de maintenir une exception à l’abolition d’une loi d’exception… est bien la poursuite de l’exception, non ? (la loi d’urgence est abolie … sauf en cas de violences !). Tantawi prendrait-il les égyptiens pour des imbéciles ?


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
pioquette



Inscrit le: 22 Juin 2010
Messages: 162
Localisation: lourdes
département: 32 767
Féminin

MessagePosté le: Ven 27 Jan - 19:05 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

Merci pour ces nouvelles.
Je ne peux dire que courage, le chemin risque d'être long et semé d'embuches pour le peuple.
Je pense à vous


Revenir en haut
IloveCairo



Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 403
Localisation: Le Monde
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Jan - 09:07 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

Merci Yalabinette !

Revenir en haut
Yalabinette
Administrateur


Inscrit le: 23 Mai 2010
Messages: 1 119
Localisation: Le Caire
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 00:39 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

par snony
Un an après
28 janvier 2012





Cet anniversaire aura consacré la fin de l’état de grâce pour le Scaf.

Durant les trois jours de célébration, nombre de manifestants dans toutes les villes d’Egypte, dans tous les quartiers du Caire, ont clamé “A bas le pouvoir militaire”. C’est aussi ce que répète, à longueur de murs, ce pochoir.
Demain, commencent les élections au majlis al-shura (sénat) et tout le monde a hâte que le processus électoral aille à son terme.
Il aura fallu un an pour que la réalité de ce pouvoir militaire et ses liens organiques avec l’ancien régime sautent aux yeux d’une bonne partie des égyptiens. Combien de temps faudra-t-il maintenant pour que la mythologie qui entoure les Frères musulmans tombe ?
Cela pourrait aller assez vite. En tout cas leur discours récupérateur de la révolution passe de moins en moins, comme le montre ce petit film tourné sur la place ce week-end. “Dehors, dehors” disent les jeunes, ou “la place est à nous”. Un morceau de musique est même diffusé pour couvrir le prêche donné sur la scène de la confrérie. Les Frères de leur côté, disent ouvertement pis que pendre des révolutionnaires… La contradiction va être de plus en plus difficile à tenir.
Un acquis certain de cette révolution, c’est la prise de parole, l’expression politique mais aussi artistique que plus rien ne semble arrêter. Je propose à mes lecteurs, pour s’en faire une idée, une petite promenade en centre ville, entre graffitis, pochoirs, croquis, fresques murales et même toiles peintes sur place : ces derniers jours ont été particulièrement créatifs.

Ouvriers d'Egypte, vous êtes où ?


 
 
 
 
 
 
 
 
 


 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
-

Dis moi, il est où le droit à la galette (de pain) ?


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
-

Les militaires mentent (kazeboon). A bas le pouvoir militaire. 25 janvier


 
 
 
 
 
 
 
 
 
-

 
 
 
 
 
 


 
 
 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Nawel



Inscrit le: 30 Aoû 2010
Messages: 104
Localisation: france
département: 59
Féminin

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 12:45 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

merci!un article optimiste, ça fait du bien ! Je lis aussi le blog de Luna et par contre niveau danse ce qu'elle décrit ne donne pas le sourire...

Revenir en haut
Yalabinette
Administrateur


Inscrit le: 23 Mai 2010
Messages: 1 119
Localisation: Le Caire
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Fév - 12:21 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

http://snony.wordpress.com/

par Snony

Le scénario du chaos
3 février 2012


Bien difficile de dire ce qui s’est vraiment passé à Port Saïd mercredi soir. On a beau repasser les images, comme ce portfolio d’al-Ahram, les zones d’ombre sont immenses. De toutes façons, ce n’est presque plus le problème car une autre histoire est en train de se jouer ici. Alors que les plus de soixante-dix victimes sont à peine inhumées, il semble que le pays entier n’attendait que ce déclic pour exploser. Jeudi soir des dizaines de milliers de jeunes se sont répandus dans les rues, tout autour du Ministère de l’Intérieur. Des combats aux gaz lacrymogènes ont démarré vers 19h. A 20h, l’hôpital de campagne sur la place (mosquée Makram) lançait son premier appel aux médecins volontaires, puis à 21h pour des médicaments (ventoline, gaze, bétadine…). On annonce ce matin plus de 600 blessés, et deux morts à Suez.

les drapeaux des Zamalek et des Ahly mêlés aux drapeaux de la place

“Comment sais-tu ce qui s’est passé ?”.  Toute la journée de jeudi j’ai questionné, les jeunes qui manifestaient dès le matin sur Talaat Harb, les commerçants et les passants dont les conversations étaient de toute évidence, plus animées que d’habitude, les femmes qui défilaient l’après-midi. “Premièrement, me dit mon épicier, il y avait deux absents notoires à ce match : le président du gouvernorat, et le chef de la sécurité” alors qu’ils assistent toujours aux matchs. “Deuxièmement, on a vu à la TV, les policiers qui ouvraient la porte aux voyous pour qu’ils rentrent dans le stade”. De toute la journée je n’ai pas rencontré une seule personne qui doute de la réponse à la question : “qui est entré sur le stade pour attaquer les Ahly ?”… “Des felouls !”. Dans la nuit déjà, des jeunes du 6 avril écrivaient sur Facebook : l’armée a voulu provoquer le chaos pour détourner l’attention de la révolution et des manifestations spontanées se formaient dans les rues du centre ville, à 3h ou 4h du matin !
Le fait est qu’hier soir, anniversaire de la “bataille des chameaux”, les jeunes de Kazeboon avaient prévu de projeter sur la place Tahrir les films de l’attaque des manifestants par les nervis à la solde du PND, il y a tout juste un an. La projection a été annulée, si on peut dire, par une séance de cinéma vérité dans la rue d’à côté. En quelques minutes, sur le coup de 19h, la température est montée d’un cran (voir video) : des cris, des motos qui ramènent des blessés de la rue Falaky, d’autres motos qui partent au front en sens inverse, un hôpital de campagne s’organise… Un scénario qui ressemble aux heures noires de décembre, rue M. Mahmud.
Nous étions à Bab el-Luq, après avoir contourné le barrage sur Qasr el-Einy, le barrage sur la rue Falaky, celui sur la rue Majlis al-Sh’ab, celui de Lazurly, celui sur la rue Mansour, celui de Cheikh al-Rihan, celui de la rue Mohamed Mahmud… A chaque barrage, des rouleaux de barbelés. Derrière les barbelés, “protégeant” le Ministère de l’Intérieur, des markazy (sûreté centrale). Devant les barbelés, des centaines, voire des milliers de jeunes, pacifistes, venus parfois au son d’un roulement de tambour (comme sur cette vidéo) mais dont les slogans étaient sans équivoque “La peine capitale pour le maréchal”,”Tantawi, c’est Mubarak”, “Le responsable (de Port Saïd) c’est le Conseil (suprême)”, “A bas, à bas le pouvoir militaire”, et enfin al-dakhilya baltaguya (l’Intérieur, ce sont des voyous).
Le divorce entre le peuple et l’armée (celui avec la police est consommé depuis un an) est nettement perceptible depuis le 25. Mais jeudi soir, il a  explosé comme une énorme boule de haine accumulée. Déjà la nuit précédente, alors que le train des supporters du Caire arrivait en gare Ramses, ramenant les blessés, un impressionnant rassemblement s’était formé (vidéo ici) , à 3h du matin. C’est que les victimes ne sont pas n’importe qui : ce sont les supporters des deux grands clubs du Caire, dont les fameux Ultras (altrass en égyptien). Ils ont apportés leur soutien musclé aux révolutionnaires aux pires heures de l’an dernier. Ils étaient encore là mardi soir lorsque des affrontements ont eu lieu du côté de l’assemblée nationale. Leur cortège arrivé sur Tahrir vers 16h aujourd’hui, encadrait une manifestation de femmes dont les
slogans condamnaient sans appel le Maréchal et son Scaf.
Comment les tireurs de ficelle qui fabriquent depuis plusieurs mois ces scénarios de l’horreur (attaques de voyous préméditées, passivité organisée des forces de l’ordre, répression féroce après coup) ont-ils pu manquer à ce point de psychologie en s’attaquant à l’identité du pays, son équipe de foot ? A cette question des jeunes présents sur les lieux témoignent : “les attaquants ne tapaient pas sur n’importe quel supporter : ils avaient des victimes bien désignées”. On aurait donc voulu, en terrain extérieur, faire leur peau à quelques uns de ces Ultras ? … Mais avait-on prévu un tel dérapage ?
Les dizaines de milliers de personnes qui ont manifesté à travers la ville hier, et qui appellent au million pour aujourd’hui, n’ont, de leur côté, aucun doute sur l’origine du chaos.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
IloveCairo



Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 403
Localisation: Le Monde
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Fév - 19:51 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

Grandes pensées ... Pas fameux ce qui se passe au moment ou j'écris ...

Revenir en haut
Bellydeluxe



Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 45
Localisation: Paris/London
département: 75

MessagePosté le: Mer 8 Fév - 11:50 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

Merci pour le partage de ces infos et clichés...

Revenir en haut
Inesdanse



Inscrit le: 20 Déc 2011
Messages: 31
Localisation: Nantes
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Fév - 22:58 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

On semble être dans un cycle sans fin, où les incidents et les problèmes se succèdent, j'espère vraiment que le bout du tunnel va commencer à se dessiner
_________________
Ines, danseuse orientale
http://inesdanse.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yalabinette
Administrateur


Inscrit le: 23 Mai 2010
Messages: 1 119
Localisation: Le Caire
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Fév - 23:59 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

On peut toujours mettre un couvercle sur une cocotte minute
11 février 2012





… un certain temps. C’est une affaire de pression.
En tout cas pour cet anniversaire de la chute de Moubarak, Scaf et consorts en avaient préparé un de plomb comme ils savent si bien faire et depuis si longtemps. Ils s’étaient fait surprendre le 11 février 2011, faut pas les prendre pour des bleus non plus. L’état de grâce étant largement consommé, la capacité des autorités à gérer le pays n’étant plus une certitude, et leur amour pour la jeunesse de moins en moins passionnel il fallait bien passer à autre chose.
Alors on a soufflé le chaud, au cas où il resterait
d’indécrottables naïfs dans ce pays, en mettant sur les chars et les blindés de magnifiques autocollants “le peuple et l’armée, une seule main”, mais on a quand même mis des blindés dans tous les coins de toutes les villes, au cas où la naïveté ne serait pas assez grande.
On a aussi soufflé le froid, éructé contre les appels à la grève sur le mode de la destruction de l’économie (alors que les dirigeants du pays y arrivent si bien tout seuls). On a condamné la désobéissance civile sur le mode du complot international (air connu). D’ailleurs un journaliste australien et un étudiant américain ont été arrêtés samedi à Mahalla (article en anglais ici) où ils complotaient avec un activiste égyptien pour inciter à la contestation.
Le pape Chenouda s’y est mis, et les autorités d’al-Azhar aussi, dénonçant l’illégitimité de la chose puisque c’est écrit dans le Coran et maktoub dans la Bible : la désobéissance civile est contraire à la foi, et à la loi, à la fois.
Les prêches musclés de vendredi mettant en garde contre les manifestations et les rouspétances intempestives n’ont quand même pas suffit. Les interventions des Frères, des papes et des imams en boucle sur toutes les chaînes d’information (y compris indépendantes) non plus. Vendredi plusieurs milliers de personnes, en quatre marches convergentes ont défilé vers le Ministère de la défense, qu’il n’ont pu atteindre vu qu’un mur de barbelé les en a empêché.
Ce samedi 11, les étudiants d’Ain Shams, du Caire, d’Alexandrie, de Mansoura et d’Assiout se sont mis en grève pour ce qu’ils ont appelé “le premier des jours de grève” et ont dans certaines villes manifesté. La presse, les télévisions ont été dans l’ensemble d’une remarquable discrétion sur les rassemblements (exception pour le Shourouq qui met en ligne cette vidéo tournée ce samedi à l’Université du Caire où on entend ces jeunes ingrats dirent à bas, à bas le pouvoir militaire avec lequel il ne peut y avoir de liberté).
Les autres médias ont préféré sortir les cotillons et les rétrospectives d’une révolution qui décidément, serait d’autant plus belle qu’elle s’arrêterait ici, là, maintenant.
PS : On raconte que si, si, l’enquête sur le massacre de Port Saïd avance.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
IloveCairo



Inscrit le: 27 Oct 2010
Messages: 403
Localisation: Le Monde
département: 0
Féminin

MessagePosté le: Dim 12 Fév - 15:46 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant

Okay  Merci Yalabinette !

Revenir en haut
Hélène



Inscrit le: 31 Mai 2010
Messages: 83
Localisation: France
département: 38

MessagePosté le: Ven 17 Fév - 21:19 (2012)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire Répondre en citant


_________________
هيلين


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:38 (2017)    Sujet du message: Les événements en Egypte...au Caire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bab el qahira Index du Forum   >>> Les évènements en Egypte Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 320, 21, 22, 23  >
Page 21 sur 23

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylSeigneur thème by SGo